FaceBook  Twitter

logo renaissance numerique Ce rapport, publié par Renaissance Numérique, s'appuie sur 36 mesures concrètes proposées par 17 experts (médecins, pharmaciens, industriels du secteur, start-up, juristes, acteurs publics, associations de patients) pour le développement de la santé connectée.

renaissance numeriquerapport2017 

L'étude, réalisée en partenariat avec Médiamétrie, témoigne de l’intérêt des Français pour les dispositifs de santé connectés, mais de la persistance de freins au développement de ces usages :  la fiabilité des résultats, l’exploitation des données et le manque de suivi et d’appui médial dans l’utilisation de ces dispositifs.

 5 propositions parmi les 36 proposées sont distinguées par Renaissance Numérique 

1 - Développer une plateforme centralisant les données santé, dont la gouvernance serait partagée entre les acteurs, afin de favoriser l’échange d’informations et renforcer les mesures de prévention.

2 - Recourir davantage au soft law pour favoriser l’innovation en assouplissant le cadre réglementaire.

3 - Entrer dans un nouvel âge de la démocratie sanitaire, notamment via des dispositifs d’éducation thérapeutique, et en associant davantage les patients dans le suivi de la pathologie.

4 - Financer l’innovation, avec en prérequis un basculement culturel, pour considérer la santé comme un gain plutôt que comme un coût (recours aux partenariats publicsprivés, réforme de la tarification pour favoriser une rémunération juste de tous les acteurs du système).

 5 - Sensibiliser les médecins aux dispositifs de santé connecté, en agissant dès la formation. Celleci doit être plus souple et plus évolutive, et doit être soutenue par un renforcement de la formation continue.

Lire l'article et télécharger le rapport en suivant ce lien