FaceBook  Twitter

plaies "la Société française et francophone des plaies et cicatrisations (SFFPC) avec le soutien du club des acteurs de la télésanté (Catel) a formulé dans un document transmis à TICsanté des propositions chiffrées de rémunération pour la prise en charge des téléconsultations et télé-expertises réalisées dans le cadre du traitement des plaies."

 

 Après la création du Livre Blanc "e santé plaies cicatrisation" en janvier 2017, le collectif intitulé "e-santé plaies et cicatrisation" propose des montants précis de rémunération du médecin requis, du médecin requérant, de l'infirmière et du dispositif technique employé pour assurer les actes de télémédecine, à partir des retours d'expériences de plateforme de télémédecine.

Pour la télé-expertise, le collectif distingue deux types d'actes. La téle-expertise "simple", pour le suivi de patients "dont l'inclusion a déjà été réalisée et qui nécessite un avis rapide, et la télé-expertise "approfondie" exigeant un "avis circonstancié" dans le cadre d'une "situation clinique difficile et/ou d'une maladie fragile", par exemple pour le suivi d'une plaie chronique en état d'aggravation.

 Le collectif e-santé plaies et cicatrisations et le Catel devraient être reçus "début avril" à la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) pour défendre leurs propositions.

Lire l'article de Ticsanté en cliquant ici

Enregistrer

Dans cet entretien réalisé au cours du 10e Congrès Européen de la Société Française de Télémédecine, Me Lina WILLIATE, Professeur des Universités Catholiques Faculté de droit Avocat Cabinet WT et vice-présidente SFT, clarifie