FaceBook  Twitter

gilles babinet 1 259x259 Le représentant de la France auprès de la Commission européenne sur le numérique, Gilles Babinet, a mis l'accent sur cet impératif lors des Rencontres prévention santé organisées le 15 mai à Paris par la Fondation d'entreprise Ramsay-Générale de santé.

 

Selon Gille Babinet, la révolution numérique offre "des perspectives importantes d'augmentation de la qualité de soins, de la qualité de vie des patients" et d'"économies absolument considérables" pour les pouvoirs publics.

Il identifie trois obstacles à la transformation numérique en santé :

- Un contexte encore trop fragmenté des réglementations et des institutions régulatrices.

- Le "manque de formation" des acteurs à l'égard des technologies numériques, qu'il s'agisse de la médecine de ville, des praticiens hospitaliers, des industriels ou du régulateur.

- L'efficacité actuelle du système de santé français qui risque d'être altérée.

Pour dépasser ces obstacles, Gilles Babinet a formulé trois recommandations :

- "Former de façon quasi impérative l'ensemble des acteurs"

- "Evoluer vers un système intégré", en rentrant dans une "logique d'API [interface de programmation]"

- Penser "collectivement" la mutation numérique des soins, mais aussi de la prévention.

Voir l'intervention de Gilles Babinet lors du Colloque TIC Santé 2016 en cliquant ici

Consultez le lien vers le dispositif de formation à la e-santé proposé par l'association FORMATICSanté "MOOC E-santé"

Consulter  le site de l'évènement https://rencontres-prevention-sante.fr/
Lire l'article présentant l'intervention de Gilles Babinet sur Ticpharma en cliquant ici

 

Enregistrer

Dans cet entretien réalisé au cours du 10e Congrès Européen de la Société Française de Télémédecine, Me Lina WILLIATE, Professeur des Universités Catholiques Faculté de droit Avocat Cabinet WT et vice-présidente SFT, clarifie