Reseauxsociaux"Les professionnels de santé et les réseaux sociaux" - Résultats d'études réalisées en 2012

 

SanteConnect a organisé le premier observatoire sur l'usage des réseaux sociaux par les professionnels de santé afin d'analyser l'utilisation de ces nouveaux outils collaboratifs en santé.

Cet observatoire a pour objectif complémentaire d'accompagner les éditeurs d'outils collaboratifs pour la santé et les différents acteurs du secteur (presse professionnelle santé, établissements de soins, laboratoires pharmaceutiques, ...) à appréhender plus finement les usages et besoins des utilisateurs de ces réseaux.

Les réseaux sociaux spécialisés sont encore peu utilisés (15 %) par les professionnels de santé. 46 % utilisent des réseaux généralistes. Les réseaux sociaux spécialisés sont récents, ce qui peut expliquer ce résultat. Parmi ces réseaux, citons (Docatus, Reseau-Infirmier, MeltingDoc, ...)

Les professionnels de santé les utilisent principalement pour échanger entre eux ou pour rechercher de l'information, pour développer leur réseau professionnel...

Si  71% des professionnels de santé citent Twitter, seulement 11% d'entre eux utilisent Twitter dans un cadre professionnel. 

Prés de la moitié se connectent quotidiennement et 82% se connectent  a moins une fois par semaine

Les principaux freins d'utilisation des réseaux sociaux généralistes(Twitter, Facebook, Viadeo, LinkedIn...) par les professionnels de santé sont le manque de sécurité et le manque de confidentialité, du fait notamment du manque de fiabilité et de l'impossibilité de vérifier l'identité des auteurs des informations diffusées dans ces réseaux

Pour accéder à l'intégralité des résultats de l'Observatoire Santé Connect 2012, cliquer ici 

 

  • Etude menée en 2012 par « Cegedim Strategic Data » présentée par Dr Benjamin Sarfati, co-fondateur de MeltingDoc qui présente son point de vue sur "L’utilisation des réseaux sociaux par les médecins : une exception française ?"  sur le site de l'ASIP Santé

Cette étude montre que les médecins français font partie des derniers pays européens (loin derrière les pays émergents comme l’Inde ou le Brésil) à utiliser les réseaux sociaux de façon professionnelle. Pour  accéder à cet article, cliquer ici